Livraison rapide en ligne
En moins de 48hr
Plusieurs moyens de paiement
Cash à la livraison/Mobile Money
Retour sous 10 jours rapide
Si le produit a un problème
Service client de qualité
Disponible a 100%

  • Image sur Samsung Galaxy Z Flip 256 GO / 8 GO RAM ( scelle )
  • Image sur Samsung Galaxy Z Flip 256 GO / 8 GO RAM ( scelle )

Samsung Galaxy Z Flip 256 GO / 8 GO RAM ( scelle )

250 000 FCFA
Vendeur: DIGITAL SOLUTION
Disponibilité: En stock

  • Système d'exploitation : Android
  • Version du système d'exploitation (OS) : Android 10 Q
  • Processeur : Snapdragon 855 Plus
  • Fabricant du processeur : Qualcomm
  • Carte Graphique : Qualcomm Adreno 640
  • Fréquence du processeur : 2.96 GHz
  • CPU : Octa-Core
  • AFFICHAGE : HDR10+
  • Mémoire : 256 Go
  • RAM : 8 Go
  • Caméra : 12 Mpx, 12 Mpx
  • Capteur photo frontal : 10 Mpx
  • Définition Enregistrement Vidéo : [email protected] IPS
  • Capteur d'empreinte digitale : Oui
  • Type de SIM : nano SIM
  • réseau : 2G ; 3G ; 4G ; LTE
  • Poids : 183 grammes
  • Epaisseur : 7.2 mm
  • Type de connecteur : USB Type-C
  • Capacité : 3300 mAh
  • Technologie de la batterie : Li-Po
  • Batterie amovible : Non
  • Chargement sans fil : Oui
  • Charge rapide : Oui
  • Puissance de la charge rapide : 15 watts
  • Référence: dig020220123SG
    Vendeur: DIGITAL SOLUTION

    Description
    Reviews

    Le Galaxy Z Flip est le deuxième smartphone pliable de Samsung. Celui-ci veut offrir un grand écran sans être difficile à ranger dans la poche. Un format étonnant que nous avons eu l'occasion de décortiquer dans notre test complet.

    CLAP CLAP CLAP CLAP CLAP

     

    Le Samsung Galaxy Z Flip ressemble de loin à un miroir de poche. Trois ou quatre personnes dans mon entourage ont même fait référence au téléphone à clapet que l’on aperçoit dans le dessin animé Totally Spies, mais je n’adhère pas vraiment à cette analyse. Sur cette question ô combien épineuse (non), je vous laisserai en débattre sereinement si vous le souhaitez (j’imagine que ce n’est pas le cas).

    Ce que je peux vous dire en revanche, c’est que le produit est vraiment bien fini et très agréable en main. Le verre Gorilla Glass 6 à l’arrière est du plus bel effet, tandis que la petitesse du Galaxy Z Flip quand il est replié lui donne un côté très mignon, au point d’en devenir presque un accessoire de mode avant d’être un smartphone. Attention, je dis bien « presque », car en plus d’être esthétiquement réussi, il est surtout impressionnant. Même plusieurs mois après son cousin, le Galaxy Fold, cet appareil impressionne toujours par la prouesse technologique. Par prouesse, j’entends évidemment le fait de pouvoir plier à loisir un écran.

    À cet égard, j’ai demandé à quelques estimées collègues de ranger l’appareil dans les poches étroites de leurs jeans. Résultat : le smartphone pliable est bien plus adapté que les terminaux traditionnels, mais cela n’empêche pas un petit coin de dépasser légèrement. Difficile de blâmer Samsung ici qui fournit un bel effort, ce sont surtout les marques de vêtements qui sont en faute.

    Pour vous donner une idée, voici à quoi ressemble la coque prévue par Samsung et fournie dans la boîte.

    J’ai parlé des deux moitiés externes du smartphone. Aucune d’entre elles n’est floquée du logo de Samsung. Celui-ci est discrètement estampillé sur l’imposante et solide charnière du milieu. Ladite charnière disparaît à la vue quand le Galaxy Z Flip est déplié pour se cacher derrière un fin interstice.

    Cela ne l’empêche pas d’assurer pleinement son office. Si, par mégarde, vous dépliez ou refermez le mobile de manière un peu brusque, la jointure ne rompt pas et rassure, bien qu’elle devienne un chouia plus lâche après quelques jours. Notez aussi que la charnière ne garantit aucune protection contre la poussière ou l’eau — le téléphone n’est pas certifié IP68.

    Notez aussi que l’articulation vous laisse suffisamment de liberté pour choisir la position qui vous sied le plus. On pense évidemment surtout à une pliure à 90 degrés permettant de poser le Galazy Z Flip sur une table et passer des appels vidéo ou faire un selfie à distance. Attention, même lorsqu’il est ainsi « assis », le smartphone peut plus ou moins glisser en fonction de la surface et de son inclinaison, mais sa vitesse de croisière est quand même moindre comparé à son format plié.

    En ce qui concerne la robustesse de l’écran, nous y reviendrons dans la partie dédiée. Notez en tout cas que je ne vous invite pas à manipuler violemment l’appareil. Il n’y a pas besoin d’être la personne la plus délicate et méticuleuse de la Terre pour assurer sa longévité, mais n’allez pas vous en servir comme d’un marteau.

    Ouvrons le Galaxy Z Flip. Un écran allongé s’offre à nous avec des bordures qui ont le mérite d’être également épaisses à défaut d’être fines. La dalle est sensiblement renfoncée par rapport au contour, mais ce qui peut le plus déranger reste la pliure sous le pouce. On sent en effet le petit creux dès qu’on passe le doigt sur la moitié de l’écran. La moitié du temps, je n’y fais pas attention, car les éléments d’interface sont rarement placés à ce niveau-là, mais sur un réseau social comme Twitter ou Instagram où l’on est amené à scroller, cela ne passe pas inaperçu.

    UN SUPER ÉCRAN ET DU VERRE ULTRA FIN

    L’écran interne du Samsung Galaxy Z Flip surprend déjà un peu avec son ratio très allongé de 22:9. Dans l’ensemble, cela est plutôt agréable et on profite ainsi d’une belle et grande zone d’affichage. Cependant, il faut noter que les vidéos enregistrées en 16:9 — toujours majoritaires sur le web avec les vidéos en mode portrait — sont sensiblement rognées lorsque vous les affichez en plein écran. Or, si vous ne le faites pas, vous souffrirez de deux larges barres noires de chaque côté, ce qui n’est pas non plus très gracieux.

    Ne boudons toutefois pas notre plaisir. Cette dalle de 6,7 pouces avec une définition Full HD+ (2636 x 1080 pixels) est vraiment agréable à utiliser, pour peu qu’on ne fasse pas une fixette sur la pliure au milieu. Encore une fois, celle-ci se fait assez facilement oublier sous les yeux tant que vous êtes en face de l’écran. Grâce à la technologie AMOLED particulièrement bien maîtrisée par Samsung, l’affichage offre un contraste qui tend vers l’infini.

    ULTRA GRAND-ANGLE

    Sur l’ultra grand-angle, une fois n’est pas coutume, le traitement de l’image pousse la saturation des couleurs encore plus loin. C’est superbe, mais toujours assez éloigné de la réalité. La précision des détails baisse d’un cran sur ce mode de prise de vue, mais la distorsion sur les côtés est très bien atténuée.

    J’adore les photos en ultra grand-angle et celles réalisées avec les appareils de Samsung ont le don de bien attirer l’œil et de vraiment flatter la rétine.

    Pour profiter de la qualité du capteur principal de 12 mégapixels sur vos selfies, vous pouvez appuyer sur un bouton tout en haut à droite de l’appareil photo pour qu’un aperçu s’affiche sur l’écran externe du Galaxy Z Flip. Grâce à ce retour image, vous pouvez viser votre tête même après avoir retourné le téléphone. Cela permet aussi aux gens que vous prenez en photo d’avoir une idée de la trombine que vous allez immortaliser pour eux.

    Retrouvez le meilleur Samsung Galaxy Z Flip sur Iziway Cameroun